Bonghjornu e benvenuta nantu à u situ

Cette communauté, dépendant au Moyen Age de la circonscription ecclésiastique ou "piève" de Quadro (diocèse de Mariana), formait au début du 16éme siècle l'un des neuf lieux habités de la Casinca mentionnés par Monseigneur Giustiniani, évêque de Nebbio, dans son ouvrage "Dialoguo nominato Corsica" paru en 1531. Erigée en paroisse entre 1646 et 1740, elle est rattachée en 1790 au canton de Casinca, dénommé canton de Vescovato en 1828.

La population, formée de 281 habitants en 1836, 332 en 1856, 448 en 1891, 510 en 1911, ne cesse ensuite de décroître pour atteindre son niveau le plus bas en 1990 avec 34 habitants. Le recensement de 2006 en a dénombré 58.

Cette localité des hauteurs de la Casinca s'étend sur une superficie de 450 hectares, sur la rive gauche du Fium'Alto. Elle se caractérise par un habitat groupé en une agglomération, implantée à environ 500 mètres d'altitude, se détachant des collines environnantes couvertes de châtaigniers.

Seul village de la Casinca dominant la vallée du Fium'altu, il fut un haut-lieu des maquisards pendant la seconde guerre mondiale. D'ailleurs, il existe une grotte, d'où la résistance communiquait avec Londres et Alger par radio, et servait de lieu pour l'impression du journal clandestin des résistants.

L'ancien village de Sajabicu, de par sa situation exceptionnelle, vous offre une vue panoramique du Cap Sagro à Alistro. Les ruines de Sajabicu sont les vestiges de l'ancien village de Porri qui a été détruit tout d'abord par l'attaque des troupes du génois Andréa Doria puis par les Maures.


Géographie

Longitude 09°26' 3''
Latitude 42° 27' 12"
Altitude Minimale 68 mètres
Altitude Maximale 657 mètres
Superficie 450 hectares
Nombre d'habitants 58
Canton Vescovato
Département Haute-Corse
N° INSEE 2B245